L'avenir sera-t-il humain ? Yuval Noah Harari

Publié le 22 Avril 2022

« À quoi ressemblera-t-il ? » (le message est quasi subliminal ; il est question du Messie, mais pas de Jésus, dont on devine le portait à l'arrière-plan.) Il faut remarquer qu'en l'espace d'une conférence de trente minutes, en bon prosélyte, il trouve le moyen d'évoquer, sans en avoir l'air : le judaïsme, le Nouvel ordre mondial, et l'homosexualité.

Le titre d'une conférence de Yuval Noah Harari, donnée le 25 janvier 2018 pour le Forum économique mondial interrogeait :

« Will the Future Be Human/ L'avenir sera-t-il humain ? » 

C'est une vidéo qu'il faut écouter en entier, juste pour bien comprendre que ça fait un moment que le gars répète les mêmes choses : 

  • le piratage du corps humain peut-être réalisé dès aujourd'hui (si ce n'est déjà fait)
  • pour gérer tout ça, il n'y aura pas d'autre solution que l'établissement d'un gouvernement mondial (à comprendre entre les lignes)
  • que Dieu va être remplacé par la science (donc l'Homme). Fichtre !

 

« Pendant quatre milliards d’années, nous explique Harari, la vie a été soumise aux lois de la sélection naturelle et aux lois de la biochimie organique, mais cela est maintenant sur le point de changer. La science va remplacer la sélection naturelle par une création intelligente ; non pas le concept intelligent d’un dieu au-dessus des nuages, mais la propre conception de nos nuages : le nuage IBM, le nuage Microsoft… »

En termes clairs, au 21e siècle, ils ont prévu de remplacer Dieu par la science... 

« Un homme à longue barbe blanche consulte un psychiatre. Le médecin l'accueille :
- Je ne connais pas encore vos problèmes, alors commencez par le commencement !
- Au commencement, je créais le ciel et la terre… »

C'est ÉNORME, ultra-dingue, et pourtant, cela ne provoque aucune réaction. Rien, que dalle, nibe, nada, zéro de chez zéro, keud. Il le dit lui-même : (de mémoire) Il y a très, très peu de personnes ou groupes de personnes qui comprennent exactement ce que cela implique. Sur ce point (et c'est bien le seul !), je suis d'accord avec lui. Si nous, les foules, ne sortons pas de la torpeur dans laquelle nous sommes plongées, nous finiront totalement possédées par la BIG Mafia. Et, surtout, surtout, ne pas s'amuser à croire qu'elle ne fera que nous maltraiter, non, ça ira jusqu'à l'élimination physique. 

J'aime bien aussi quand super Harari fait l'imbécile, quand il fait semblant de s'interroger : « À qui devrait appartenir ces données » ? Des données volées, extorquées frauduleusement aux masses crédules. J'ai une réponse pour lui : À personne, mon grand, si ce n'est qu'à leur propriétaire.  

« Pour pirater un être humain, vous avez besoin de deux choses : 

1) Vous avez besoin de beaucoup de puissance de calcul, et

2) vous avez besoin de beaucoup de données.

En particulier des données biométriques, pas des données sur ce que j'achète, ou, où je vais. Mais des données sur ce qui se passe à l'intérieur de mon corps et dans mon cerveau. »

C'est une conférence donnée en 2018, aussi, je me dis que depuis, avec la pandémie récemment sortie des tiroirs, obtenir toutes ces données a dû être un jeu d'enfant grâce aux tests naso-pharyngés. Proche du gourou du Forum économique mondial, Klaus Schwab, je ne doute pas une seconde qu'Harari est au courant du Grand Plan depuis des lustres, et que tous ses bouquins participent à l'endoctrinement des foules.

©Marguerite Rothe

Trouvés récemment sur un fil de discussion : (4 ePubs de l'illuminé ; titres que j'ai légèrement escamotés pour éviter les bots espions) : ici, ici, ici, et ici

Mes vidéos sur :

(Alternatives à YouTube)

Je ne publie pas ici toutes les vidéos que je relaie ; n'hésitez pas à vous abonner sur l'une de mes chaînes si vous êtes intéressés

https://rumble.com/user/MargueriteRothe

https://www.brighteon.com/channels/margueriterothe

https://www.bitchute.com/channel/t7d7dQcXI6q9/

https://odysee.com/$/invite/@MargueriteRothe:8 (invitation)

Suivez-moi sur le réseau GAB 🐸

(Alternative à Twitter)

https://gab.com/MargueriteRothe

Rédigé par Marguerite Rothe

Publié dans #Société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article