ONU : la Russie démontre les crimes de guerre ukrainiens

Publié le 17 Mai 2022

Je vous invite à cliquer sur l'image pour accéder à un très long article, extrêmement roboratif, publié sur le site « Le cri des peuples ». Il s’agit des interventions du Représentant permanent de la Russie Vassily Nebenzia et de son Premier Représentant permanent adjoint Dmitry Polyanskiy à la réunion « Arria-formula » des membres du Conseil de Sécurité de l’ONU sur les violations du Droit International Humanitaire et autres crimes commis par l’armée et les milices ukrainiennes, le 6 mai 2022. Outre les témoignages retranscrits, une dizaine de vidéos sont relayées – beaucoup ont été traduites par Le Cri des peuples, que nous remercions ici au passage – Ce long article va vous permettre d’accéder à bon nombre de témoignages de populations qui ont été prises en otages par des soldats ukrainiens ; des ukro-nazis, la plupart du temps. Car ce qu’il faut savoir, c’est que l’armée régulière ukrainienne a incorporé dans ses rangs des bataillons paramilitaires néo-nazis, comme les bataillons Azov, Pravy Sektor, Aïdar ••• Photo d’illustration : capture d’écran faite à partir de la vidéo nº 1, et sur laquelle figurent des chars positionnés auprès d’immeubles de populations civiles qui servent ainsi de boucliers humains.

En matière de désinformation, l'article de Reuter est à pointer du doigt. Et l'entretien de Natalia Usmanova, une jeune femme de 37 ans, rescapée de l'aciérie Azovstal, est exemplaire en la matière.

Et pendant que nos supposées démocraties occidentales, ces grandes prêtresses des Droits de l'Homme et des Libertés – y compris celle d’assassiner un fœtus arrivé à terme pour cause de détresse psychologique de la mère – se battent avec l’énergie du désespoir contre la haine et l'antisémitisme, pendant ce temps, disais-je, voilà quel genre d'étendard déploie devant l'objectif ces courageux soldats ukrainiens. Sans rire. Satan doit s'en taper les cuisses à chaque instant. Ce monde est à vomir. M.R.

Enfin, pas courageux au point de poser à visage découvert...

les activités militaires ont leurs lois. Il s’agit du droit international humanitaire, qui se résume en gros, entre autres, aux principes suivants : pas d’utilisation d’infrastructures civiles à des fins militaires, pas de placement d’armes lourdes dans des zones résidentielles, pas d’utilisation de la population civile comme « bouclier humain » et traitement digne des prisonniers de guerre. Nous avons des raisons de croire que tous ces principes sont systématiquement violés par l’armée et les milices ukrainiennes.

Vassily Nebenzia

Faire la peau à Monsieur Global !

👇

 

Mes vidéos sur :

(Alternatives à YouTube)

Je ne publie pas ici toutes les vidéos que je relaie ; n'hésitez pas à vous abonner sur l'une de mes chaînes, si vous êtes intéressés

https://odysee.com/$/invite/@MargueriteRothe:8 (invitation)

https://rumble.com/user/MargueriteRothe

https://www.brighteon.com/channels/margueriterothe

https://www.bitchute.com/channel/t7d7dQcXI6q9/

Liens pour mes playlists vidéos

https://odysee.com/@MargueriteRotheCin%C3%A9:4?view=lists

Suivez-moi sur le réseau GAB 🐸

(Alternative à Twitter)

https://gab.com/MargueriteRothe

 

Rédigé par Marguerite Rothe

Publié dans #Revue de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article