Déclaration solennelle contre le projet mondial du pouvoir décisionnaire de l'OMS sur la santé des peuples

Publié le 5 Juin 2022

MAJ du 5 juin 

Excellente nouvelle ! 

 

Passage concerné en début de vidéo :

https://odysee.com/@NTDFrancais:5/0206NN:8

 


 

« Nous, soussignés, nous opposons aux amendements proposés au Règlement sanitaire international (RSI), une tentative de mettre en œuvre l’équivalent en matière de santé publique d’un “gouvernement mondial unique”, en violation des droits inaliénables et de la souveraineté des nations et des citoyens.

 

Déclaration d'opposition aux modifications apportées par l'OMS au Règlement sanitaire international

 

Les amendements au RSI doivent être votés lors de la 75e Assemblée mondiale de la santé, qui débutera le 22 mai 2022. S’ils sont acceptés, les amendements au Règlement sanitaire international entreront en vigueur dans les six mois pour tous les États membres qui les auront ratifiés et seront juridiquement contraignants pour ces États membres.

Adoptés en 2005, les RSI existants respectent la souveraineté de toutes les nations membres. Les amendements proposés, cependant, élargiraient et codifieraient l’autorité de l’OMS pour mettre en œuvre des mandats de santé mondiale en violation directe de la souveraineté nationale et des droits des citoyens.

Ces propositions tentent d’éliminer l’autonomie législative d’une nation, en cas d’urgence de santé publique réelle ou supposée, en accordant à l’OMS un pouvoir unilatéral d’évaluation et de détermination d’une urgence sanitaire et en donnant à l’OMS le pouvoir de dicter les politiques et les réponses.

Tout cela fait suite à la crise du COVID-19, au cours de laquelle l’OMS a grossièrement mal géré toutes les facettes de la réponse sanitaire mondiale en encourageant les blocages destructeurs de l’économie, en supprimant les traitements préventifs précoces et en recommandant des interventions sur les produits qui se sont révélées ni sûres ni efficaces.

Sous le couvert de règlements sanitaires, ces amendements permettraient à l’OMS de s’emparer des pouvoirs de gouvernance exécutifs sur les États membres, accordant des pouvoirs de direction à des bureaucrates non élus et non responsables. » Suite et fin de la déclaration ici.

 

 

Signer la déclaration

 

 

Tous les peuples du monde sont concernés, faites entendre votre voix en signant cette déclaration solennelle. Laisserons-nos l'avenir de nos enfants entre les mains de criminels notoires ?

 

Relayez au maximum !

« En mars 2022, des négociations ont eu lieu au siège de l'OMS à Genève en vue d'un accord international sur la prévention et la lutte contre les pandémies. Il s'agit pour l'OMS de ne pas se contenter d'émettre des recommandations, mais de publier des directives sanitaires contraignantes à l'intention de tous les pays membres. Dans cette émission, vous apprendrez ce que le Forum de Paris sur la paix et ses principaux sponsors ont à voir avec cela ! | La suite + transcription intégrale de la vidéo ici.

Bolsonaro ne signera pas le traité inique

Je vous laisse savourer la tartine de belles paroles dégoisées par monsieur Charles Michel. C'est sûr qu'avec son pote Tedros, on est assuré de s'en prendre plein la poire pour pas un rond. 

Traité International contre les pandémies : l'archive 

Faire la peau à Monsieur Global !

👇

 

Mes vidéos sur :

(Alternatives à YouTube)

Je ne publie pas ici toutes les vidéos que je relaie ; n'hésitez pas à vous abonner sur l'une de mes chaînes, si vous êtes intéressés

https://odysee.com/$/invite/@MargueriteRothe:8 (invitation)

https://rumble.com/user/MargueriteRothe

https://www.brighteon.com/channels/margueriterothe

https://www.bitchute.com/channel/t7d7dQcXI6q9/

Liens pour mes playlists vidéos

https://odysee.com/@MargueriteRotheCin%C3%A9:4?view=lists

Suivez-moi sur le réseau GAB 🐸

(Alternative à Twitter)

https://gab.com/MargueriteRothe

 

Rédigé par Marguerite Rothe

Publié dans #Santé, #Politique, #Société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article