La programmation prédictive : un vrai programme d'opérations psychologiques pour la manipulation des foules à grande échelle ; extrait d'un article de Guy Boulianne

Publié le 29 Juin 2022

Plutôt que la simple définition que l'on trouve un peu partout sur la programmation prédictive, je cherchais depuis un bon moment un article plus éclairant. Le journaliste Guy Boulianne a fait le boulot (fort bien, comme toujours !) Je vous relaie donc aujourd'hui un extrait d'un long papier qu'il vient de publier. Une lecture que je vous recommande chaudement. M.R.

 

 


Opérations psychologiques et programmation prédictive

 

OPÉRATIONS PSYCHOLOGIQUES (PSYOP) — De haut en bas : Le Forum économique mondial 2022 à Davos a commencé par cette vidéo cauchemardesque avant que Klaus Schwab ne monte sur scène. • Le vendredi 11 mars 2022, le Parlement ukrainien a publié une vidéo choc de Paris sous les bombes dans le but d’interpeller les Européens. Ce montage aussi fictif que réaliste est devenu l’outil de communication du gouvernement ukrainien pour inciter l’Occident à intervenir davantage dans la guerre avec la Russie. « Si on tombe, vous tombez » — Volodymyr Zelensky. • Un extrait de la série télévisée de science-fiction « X-Files : Aux frontières du réel » qui prédisait qu’un élément serait placé dans notre ADN et notre génome sans que nous ne le sachions, faisant très clairement référence au vaccin contre la variole et à la technologie CRISPR qui permet de manipuler et de modifier l’ADN humain.

 
Selon l’université d’État de l’Ohio, la programmation prédictive est une théorie selon laquelle le gouvernement ou d’autres échelons supérieurs utilisent des films ou des livres de fiction comme outil de contrôle mental de masse pour rendre la population plus tolérante aux événements futurs planifiés. Cela a été décrit et proposé pour la première fois par le philosophe, écrivain et conférencier anglo-américain, Alan Watt, qui définit la programmation prédictive de la façon suivante : « La programmation prédictive est une forme subtile de conditionnement psychologique fourni par les médias pour informer le public des changements sociétaux planifiés à mettre en œuvre par nos dirigeants. Si et quand ces changements sont mis en place, le public sera déjà familiarisé avec eux et les acceptera comme des progressions naturelles, réduisant ainsi la résistance et l’agitation possibles du public. » [9]
 
Neuf ans avant le coronavirus, un film intitulé Contagion est sorti qui dépeint des situations presque similaires. En 1997, un épisode des Simpsons intitulé “Homer contre New York” a présenté un scénario qui anticipait en quelque sorte la tragédie du 11 septembre 2001. Ce ne sont que deux exemples. De nombreux autres incidents fictifs dans les livres, les films et les émissions de télévision semblent presque prédire ce qui se passera ensuite dans la vie réelle. Nous pouvons aussi penser au film d’animation “I, Pet Goat II” qui avait prédit en 2012 l’incendie de cathédrale Notre-Dame de Paris.
À gauche : Notre-Dame en flammes ; à droite l'image du film d'animation I Pet a goat II • Clic-image pour accéder au court-métrage

Évidemment,— encore une fois —, les médias « mainstream » et les « Fact Checkers » diront que tout ceci ne sont que des théories du complot.  Le journaliste et cinéaste Rupendra Brahambhatt écrit dans le média en ligne “Interesting Engineering”

« Certains croyants prétendent que la programmation prédictive est en fait une forme très avancée d’IA utilisée pour le conditionnement psychologique des masses. Inutile de dire que ces types d’arguments sont remplis d’erreurs logiques, d’images et de documents trafiqués, de mensonges éhontés et d’un manque total de recherche scientifique ou de rigueur. » [10]

Ce n’est pourtant pas ce que laisse supposer le très sérieux Régiment PSYOP de l’armée américaine dans sa dernière vidéo de recrutement. Celle-ci commence par les mots : 

« Vous êtes-vous déjà demandé qui tire les ficelles ? Vous nous trouverez dans l’ombre. Le monde entier est une scène. » 

L’armée américaine nous fait clairement comprendre que les bataillons PSYOP sont impliqués dans une guerre psychologique contre les citoyens à travers toutes les facettes de la société : les crises politiques, les manifestations populaires, l’industrie du divertissement, les médias et bien sûr les réseaux sociaux. « Tout ce que nous touchons est une arme. Nous pouvons tromper, persuader, changer, influencer, inspirer. Nous venons sous plusieurs formes. Nous sommes partout. Une sensation dans le noir. Un message dans les étoiles. »

Oublions-nous que la DARPA est à l’origine du projet Facebook ? En 2005, ce réseau social reçut son principal investissement de démarrage de Peter Thiel, d’In-Q-Tel, la branche de capital d’investissement de la CIA. Or, il est important de noter que Peter Thiel a obtenu un financement In-Q-Tel pour sa propre société en démarrage Palantir vers 2004. Cette entreprise travaille pour la communauté du renseignement des États-Unis, notamment pour la NSA, la CIA et le FBI, pour différents acteurs du système de défense américain, comme les US Marines, l’US Air force et les Opérations spéciales, ainsi que pour plusieurs services de police comme le NYPD ou le LAPD. (Lire cet article du 26 octobre 2019)

Palantir Technologies est une entreprise de services et d’édition logicielle spécialisée dans l’analyse et la science des données, communément appelé « Big data » ou « mégadonnées », basée à Palo Alto en Californie. Le nom de la société vient de « palantír », ou « pierre de vision », un objet magique décrit dans les ouvrages de J. R. R. Tolkien Le Seigneur des anneaux et Le Silmarillion. L’entreprise de Peter Thiel implique une programmation prédictive [11], des évaluations avant le crime et des commandes suggestives. Il s’inscrit parfaitement dans le système de crédits sociaux Dragonfly de Google, probablement utilisé dans le cauchemar orwellien actuel en Chine. Facebook utilise également un système de crédit social et son nom a tout à voir avec la technologie de reconnaissance faciale.

Les commandes de Palantir pourraient impliquer les programmeurs de la DARPA émettant un ensemble d’indices de persuasion subtils aux utilisateurs d’ordinateurs, visant à étouffer la vérité et à la détourner de la plate-forme en l’appelant « fausse nouvelle », puis en supplantant cette vérité avec des mémoires floues non controversées basées sur un consensus. Membre du comité de direction du groupe Bilderberg, Peter Thiel était un proche conseiller du président des États-Unis Donald Trump. »

 

L'article intégral de Guy Boulianne : ici

Vidéo calée sur le segment en relation avec la programmation prédictive

 

https://odysee.com/2022-039-Le-Plan-des-mondialistes:b

 

L'épisode de Dead zone (intégral)

 

https://odysee.com/@QAmiral:9/The.Dead.Zone.S02e14-1:3

 


 

Faire la peau à Monsieur Global !

👇

 

Mes vidéos sur :

(Alternatives à YouTube)

Je ne publie pas ici toutes les vidéos que je relaie ; n'hésitez pas à vous abonner sur l'une de mes chaînes, si vous êtes intéressés

https://odysee.com/$/invite/@MargueriteRothe:8 (invitation)

https://rumble.com/user/MargueriteRothe

https://www.brighteon.com/channels/margueriterothe

https://www.bitchute.com/channel/t7d7dQcXI6q9/

Liens pour mes playlists vidéos

https://odysee.com/@MargueriteRotheCin%C3%A9:4?view=lists

Suivez-moi sur le réseau GAB 🐸

(Alternative à Twitter)

https://gab.com/MargueriteRothe

 

Rédigé par Marguerite Rothe

Publié dans #Ciné • TV • Vidéos, #Société, #Enquête, #Dossiers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article