[Vidéos en VF] Chemtrails : Ce que vous voyez dans le ciel, année après année, enfoncez-vous bien dans le crâne que vous ne le voyez pas.

Publié le 6 Août 2022

Titre ironique. Je vous relaie aujourd'hui un documentaire exceptionnel, tant pour son contenu, que pour la rareté de l'information qu'il véhicule : il s'agit de la géo-ingénierie du climat ; en clair : la manipulation du temps, de la météo, de la pluie, de la sécheresse, et plus encore... Une géo-ingénierie qui se passe dans le ciel, et que le simple quidam peut constater s'il sait de quoi il s'agit. Je vous parle des traînées blanches qui s'étendent d'un bout à l'autre de l'horizon, sur toute la surface du ciel. Traînées que laissent derrière eux les avions en haute altitude. Les chemtrails. Ces traînées chimiques, très réelles, mais qu'ils vous expliquent que vous voyez mal. Que non, il n'y a rien à regarder. Vous vous trompez. Ce que vous voyez, eh ben vous ne le voyez pas... Est-ce assez clair ?

 

Les chemtrails

 

Une théorie de la conspiration, comme l'explique le guignol qui dirige le site Conspiracy Watch (en français : l'observatoire des conspirations) ; faut quand même jeter un œil sur sa petite vidéo de propagande (mais seulement après avoir vu le documentaire  de geoengineeringwatch, pour prendre vraiment conscience de la manipulation, et à quel point d'effronterie ils se foutent de nos pommes :

Rudy, la gueule enfarinée, explique aux cerveaux shootés à la propagande, qu’en fait, les cuves que tu vois [il s’adresse à une hôtesse quasi dépoitraillée, laquelle lui sert de faire-valoir], sont en fait des ballasts destinés à simuler des charges dans des avions en phase de tests. https://www.dailymotion.com/video/x8ajno5 • Sans déconner…

Voilà, ceux qui voient l'anomalie des avions qui laissent dans leur sillage des traînées blanchâtres qui ne disparaissent pas, mais au contraire, s'étalent et finissent toutes par se mélanger pour ne former qu'une immense couverture, sont des conspirationnistes. On est d'accord. Il y a bien une conspiration, mais pas celle que l'on attribue aux peuples. Eux, ils n'ont pas d'avions, pas de chimistes, pas de scientifiques, pas d'hommes politiques dans leur poche, pas de journaux, pas de télévisions, pas de radios pour propager un mensonge plus gros que la Terre elle-même, pas de Rudy Machin pour enfumer le péquin. Les peuples ont juste leurs yeux pour pleurer. Ce ne sont pas eux qui empoisonnement le climat, et donc, qui le dérègle. Les peuples ne font pas de propagande, ils manifestent, ils exposent. Et, pour toute réponse, les États les matraquent, leur arrachent les mains, les éborgnent, quand ils ne les tuent pas.

Fenêtre d'Overton pour les insectes

Donc oui, le climat est bel et bien déréglé, mais pas à cause des vaches qui pètent. Le climat est déréglé par la faute de ceux qui prévoient de vous faire manger des insectes pour « sauver la planète ». Des fous, qui se prennent carrément pour des dieux. Les mêmes qui ont le projet d'organiser des « villes intelligentes », où les peuples seront parqués et surveillés comme des animaux. À quoi croyez-vous que servent les compteurs 'interlligents' ? Les 'QR' codes, dont ils préconisent une utilisation de plus en plus étendue ? L'agenda mondialiste se poursuit, inexorablement. En attendant, toujours pour des raisons de contrôle, ils ont littéralement bousillé le climat. Comment ? Avec les épandages. C'est quoi, les épandages ? C'est ce qu'ils font quotidiennement partout, tout autour de la planète. Si vous renversez la tête en arrière, vous verrez ce qui se passe au-dessus. Peut-être. Parce que c'est quelque chose qu'ils font depuis si longtemps, qu'il est possible vous ne l'ayez jamais remarqué. La trahison se passe dans le ciel. J'ai grandi à une époque où celui-ci était encore bleu, propre, parsemé de quelques nuages blancs et joufflus. Et, de temps à autre, il m'arrivait d'observer quelque avion qui traversait l'immensité, laissant derrière lui une traînée de condensation, laquelle s'effaçait à mesure de la progression de l'engin. J'avais sept ou huit ans, c'était au début des années 60. Au vingtième siècle, donc. Aujourd'hui, on voit toujours des avions à réaction laisser des traces de condensation sur leur passage. Et, comme autrefois, celles-ci se dissolvent aussitôt dans l'atmosphère. La différence, c'est qu'à présent, d'autres avions que ceux-là sillonnent les cieux quotidiennement, partout dans le monde, et ce qu'ils dispersent en altitude empoisonne l'atmosphère ; cela tue la nature, le monde animal, et bien évidemment, les êtres humains.

Ce documentaire, magistral, vous explique en détail comment ils salopent le climat. À quel point nous sommes dans la mouise.

PS : Le début de chaque partie du documentaire – qui a été scindé en 4 volets pour une diffusion plus pratique –, semble faire doublon avec l'épisode précédent ; ce n'est pas le cas (la personne qui a fait le montage reprend juste le début du premier épisode pour faire l'introduction) • Vidéo originale : ici.

©Marguerite Rothe

Traînées chimiques vues du dessus (clic-image pour agrandir)Traînées chimiques vues du dessus (clic-image pour agrandir)

Traînées chimiques vues du dessus (clic-image pour agrandir)

Présentation du documentaire

 

« Il y a plus de 70 ans, des puissances mondiales ont engagé la planète et les populations dans une expérience d'ingénierie climatique sans retour. L'atténuation intentionnelle de la lumière directe du soleil par les particules dispersées par les avions, forme d'atténuation du réchauffement climatique connue sous le nom de « gestion du rayonnement solaire », a provoqué des dommages catastrophiques aux systèmes de survie de la planète et à la santé humaine. Quelles sont les conséquences du déploiement de ces programmes ? Pourquoi les scientifiques ou les sources officielles ne divulguent-ils pas les opérations en cours d’ingénierie climatique ? Qui est responsable de l'exécution de ces programmes ?

L'obscurcissement, est un documentaire révolutionnaire en cours de production, fournira qui fourni des réponses et des preuves. [...] Les populations doivent être sensibilisées à ce qui se passe dans nos cieux. La menace posée par les opérations d'ingénierie climatique secrètes au niveau mondial ne peut être surestimée. Partagez des données crédibles provenant d'une source crédible, faites entendre votre voix, faites en sorte que chaque jour compte. » Dane Wigington, pour GeoengineeringWatch.org • Le 10 juillet 2019

HAARP 

(Locations dans le monde)

Source

Toutes ces stations ne sont pas appelées « HAARP », mais toutes ont en commun le même type de recherches basées sur le climat. Notez bien que je ne sais pas si cette carte est exhaustive, ni si elle est exacte. J'ai cependant vérifié les coordonnées, et toutes correspondent à des installations de type HAARP. 

Je note également, toujours selon ces informations, que contrairement à tous les autres continents, il n'y a que l'Afrique à ne pas tremper les doigts dans le caca. Et si on réfléchi encore un peu plus loin, il n'y a plus rien ou presque sur cette pauvre Terre qui n'a pas encore été investi par la cupidité de l'Homme. Terre, ciel, océans. Tout, il faudra qu'ils saccagent tout, pour parvenir à un supposé destin qui doit les conduire au pouvoir ultime ; persuadés qu'ils sont la lumière qui doit guider le monde. Mégalomanie, quand tu nous tiens.

 

Russie : +55° 55' 26.15", +36° 49' 10.97"  Toujours en Russie : (Recherches couplées à HAARP ?) : +55° 55' 26.15", +36° 49' 10.97"

Ukraine : +51° 18' 20.17", +30° 4' 2.60" Радіолокаційна станція "Дуга"(Station Radar Duga) Station située non loin de Tchernobyl, elle est désertée à ce jour.

Finlande (EISCAT) : +69° 35' 10.94", +19° 13' 20.89"  Eiscat : « Installations sont utilisées pour étudier l'interaction entre le Soleil et la Terre révélée par les perturbations de l'ionosphère et de la magnétosphère. »

Pays-de-Galles (Grande Bretagne) +52° 25' 28.26", -4° 0' 19.59" Ici, les coordonnées GPS renvoient à un lieu sans adresse ni une dénomination quelconque, pourquoi ?

Inde : +13° 27' 26.68", +79° 10' 30.74" Voir ici, également

Les coordonnées pour la Chine ne renvoient à rien de concluant.

Japon : mis à part les dômes blancs des radars, le site a été rendu flouté sur l'image. 

Deux stations en Australie, une dans le Queensland  N-O : Installation dans le désert, et l'autre en Australie occidentale :  -28° 19' 36.29", +122° 0' 18.84" ; quand on zoom au maximum, située au milieu de nulle part, la surface de l'installation a l'air énorme.

Brésil : Image floutée

Pérou : le Radio Observatorio de Jicamarca

États-Unis :

Aller plus loin

 

Et celui-là, qui remercie on ne sait qui... 

 

Récemment, un responsable canadien de la santé (Manitoba) a déclaré ce qui suit lors d'un point de presse (traduction) :
 « Notre situation en matière d'incendies, bien qu'elle ne soit pas entièrement résolue, a été considérablement réduite en termes de danger grâce à cette pluie. Et bien sûr, lorsque les agriculteurs gagnent de l'argent, nous nous en portons tous mieux, et cette pluie représente un milliard de dollars pour notre communauté agricole, alors je tiens à remercier les responsables d'avoir rendu cette pluie disponible. Continuez à faire du bon travail ». [NdT : ils ne se cachent même plus !] (voir le vidéo ci-dessous)

Les chemtrails, HAARP, et tutti quanti, la manipulation du climat ça existe ! Ha oui, mais non ! Regardez ailleurs !

 


 

Faire la peau à Monsieur Global !

👇

 

Mes vidéos sur :

(Alternatives à YouTube)

Je ne publie pas ici toutes les vidéos que je relaie ; n'hésitez pas à vous abonner sur l'une de mes chaînes, si vous êtes intéressés

https://odysee.com/$/invite/@MargueriteRothe:8 (invitation)

https://rumble.com/user/MargueriteRothe

https://www.brighteon.com/channels/margueriterothe

https://www.bitchute.com/channel/t7d7dQcXI6q9/

Liens pour mes playlists vidéos

https://odysee.com/@MargueriteRotheCin%C3%A9:4?view=lists

Suivez-moi sur le réseau GAB 🐸

(Alternative à Twitter)

https://gab.com/MargueriteRothe

 

Rédigé par Marguerite Rothe

Publié dans #Ciné • TV • Vidéos, #Dossiers, #Enquête

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :