Événement : retour vers la liberté | CrowdBunker (le bunker de la foule) prend son envol !

Publié le 26 Novembre 2022

https://odysee.com/@hayssam:b/lancement-de-la-campagne-de-financement:b

C'est un grand et bel événement. Nous l'attendions tous, et voilà qu'enfin, il est en train de se produire : une plateforme de partage de l'information, issue de la volonté d'un homme résolu à vaincre la censure, va voir le jour. Adieu les GAFAM, et leurs censures abominables !

Fin de la collecte : 24 /12/22

Chers abonnés, je vous relaie aujourd'hui la vidéo de lancement de la campagne de financement participatif pour la plateforme de partage CrowdBunker. Tour à tour, vous y verrez des invités que nous connaissons tous, pour la plupart  : à 13:40 Alexandre Penasse (Kairos) • à Jean-Jacques Crèvecoeur • à 44: 40 Léo, Nicolaï et Rudy (les Déqodeurs) • à 51:03 Cécile Maïchak (Doctothon) • à 1: 09:24 Pierre Barnérias (T. Prod / Citizen Light) • à 1: 25:00 Hélène Banoun (CSI - Conseil scientifique Indépendant) • à 1: 37:06 Akina (Le Front médiatique) • à 1: 45:26 Pierrick Thevenon (collectif Libertad) et David Guyon (avocat) • à 2: 03:44 Antoine Cuttitta (L'Alliance humaine) • à 2: 32:00 Jean-Christophe Chavanon (Radio Réveil TV.)

L'enjeu est incroyablement fou et culotté : faire sortir la plateforme de sa version bêta actuelle pour la faire accéder sur le même plan que celui des GAFAM ! Mais fou et culotté, ne veut pas dire impossible. Nous avons le créateur, une sorte de génie (si, si, même s'il n'aime pas se l'entendre dire !), et il y a NOUS ; nous tous, le peuple, les sans-voix (souvent sans-dents, et toujours maltraités) ; nous, qui ne sommes pas riches, mais qui sommes des millions. Et comme le dit très justement dans la vidéo Hayssam Hoballah, si chacun apporte son obole, aussi minime soit-elle, ça fera beaucoup, au bout du compte.

Pour ma part, je tiens à rappeler que la véritable gratuité n'existe pas – du moins, pas en ce monde. Les GAFAM se payent sur le dos de la bête en siphonnant honteusement nos données, qu'ils revendent à prix d'or. Le dos de la bête, c'est NOUS. Par ailleurs, vous pouvez contribuer autrement qu'avec de l'argent : en relayant, en faisant la promotion de CrowdBunker sur tous vos réseaux, partout où vous intervenez. Faites-le inlassablement. Le bouche-à-oreille est chose puissante (c'est la raison pour laquelle ils veulent nous faire taire ! Le masquage n'avait pas d'autre objectif... )

« Nous avons besoin de vous pour créer une plateforme 100% indépendante et gratuite. C'est ensemble que nous réussirons à nous libérer de la censure » • Clic-image pour accéder à la page de collecte

 

L'essentiel des argumentaires de CrowdBunker :

 

 « Pourquoi avons-nous besoin de financement ?

Expansion et sécurité de l'infrastructure :

Toute l'infrastructure logicielle de CrowdBunker a été développée en partant de zéro et repose sur des serveurs distribués un peu partout dans le monde.

Des investissements colossaux sont nécessaires pour développer une plateforme de streaming fiable. C'est une des raisons principales qui donnent autant de pouvoir à YouTube.

En effet, pour permettre une lecture fluide des vidéos sans chargement intempestif (buffering), de nombreux serveurs de diffusion doivent être placés au plus près des utilisateurs et supporter au total des centaines de Gb par seconde de bande passante.

De plus, pour être paré à toutes éventualités telles que la défaillance de disque dur, la corruption de fichier, les tentatives de piratage ou de censure, de nombreuses copies des vidéos doivent exister. Cela représente là aussi des coûts de stockage importants.

Des coûts divers :

Voilà un aperçu presque exhaustif des types de coût auxquels nous avons à faire face tous les mois juste pour faire fonctionner le service actuel (il ne s'agit pas des coûts de développement qui sont en sus) :

  • Les serveurs de diffusion
  • Le transcodage des vidéos (conversion de chaque vidéo en plusieurs qualités différentes)
  • Les serveurs qui "crawl" les autres plateformes (aujourd'hui YouTube, demain Facebook et Twitter aussi) et téléchargent automatiquement les vidéos pour les protéger de la censure
  • Le stockage principal
  • Les sauvegardes de redondance
  • La base de données redondée
  • Les services de protections contre les attaques (DDoS...)
  • L'envoi d'emails de notification
  • Le traitement des images
  • La diffusion de données en temps réel (chat en direct, nombre de spectateurs...)
  • Indexation / moteur de recherche interne
  • Services internes (tests, CI / CD, logs, monitoring, versioning, administration...)
  • Les autres services qui permettent à la plateforme de fonctionner dans son intégralité.
  • Les coûts sont nombreux et de plus en plus élevés au fil des mois.

Mais nous avons fait notre possible pour optimiser les coûts de diffusion notamment (un des plus gros postes de coût), en créant notre propre infrastructure de diffusion (CDN).

Pour vous donner un ordre de grandeur des coûts, voici combien nous coûterait uniquement la diffusion (sans les autres coûts énumérés plus haut) si nous avions eu recours à un service spécialisé au lieu de créer notre propre infrastructure de serveurs comme nous l'avons fait :

Exemple pour une sélection de 200 vidéos par mois d'une durée moyenne d'1h et 3000 vues, soit seulement 600k heures vues par mois au total (nous faisons déjà bien plus de trafic à ce stade sur CrowdBunker).

Cloudflare : 36 000$ / mois
Google Cloud CDN : 23 358$ / mois
Amazon CloudFront : 33 056$ / mois
Fastly : 48 600$ / mois

Créer notre propre infrastructure de serveurs de diffusion répartis dans de nombreux data centers à travers le monde nous permet donc de réaliser une considérable économie (> 90%) par rapport aux tarifs pratiqués par les fournisseurs spécialisés.

Outre ces économies de coût, avoir notre propre infrastructure de serveurs améliore également notre indépendance vis-à-vis d'une quelconque entreprise en particulier et nous protège donc davantage contre tout risque de censure arbitraire.

Aujourd'hui, ce qui limite la capacité de notre infrastructure - et donc la possibilité pour davantage de gens d'accéder aux vidéos ou de suivre les diffusions en direct - est la barrière des coûts d'investissement dans des serveurs. Co-financer ensemble CrowdBunker nous permet ainsi de bien mieux nous protéger contre la censure.

Nouveaux outils et fonctionnalités

 

Pour l'instant, nous avons fait notre possible pour que les fonctionnalités vraiment essentielles, afin de résister à la censure des GAFAM, soient présentes sur CrowdBunker.

Cependant, notre vision pour l'avenir n'a pas de limite (si ce n'est celle des coûts de développement et de fonctionnement).😅

Les vidéos ne sont qu'un point de départ. Nous souhaitons que CrowdBunker soit non seulement une alternative parfaitement viable à YouTube, mais également aux différents réseaux sociaux et sites d'information financés par des multimilliardaires dont les intérêts ne sont pas forcément les mêmes que les nôtres.

CrowdBunker est une plateforme issue du peuple, financée par le peuple, pour servir le peuple. Tel est notre credo et nous n'en démordrons jamais sous aucun prétexte (même si Google, Amazon ou Facebook venait nous séduire avec des MILLIARDS d'euros). Notre Vie vaut bien plus. ❤️‍🔥🙏

Notre vision pour l'avenir est que CrowdBunker -le bunker du peuple- doit nous permettre d'échanger du contenu librement, sous toutes ses formes (vidéos, images, textes, contenus extérieurs, messages instantanés, visioconférence...), de manière au moins aussi simple et plaisante que nous le faisons actuellement avec les big tech, mais surtout librement, sans censure !

 

Nouveautés et améliorations

 

Tout est possible, seule notre imagination nous limite. Mais il est évident que quelque soit le service proposé, cela aura un coût. C'est pourquoi, plus cette campagne permettra de récolter de dons, plus nous serons en mesure de développer de nouvelles fonctionnalités rapidement.

« Nous avons besoin de vous pour créer une plateforme 100% indépendante et gratuite. C'est ensemble que nous réussirons à nous libérer de la censure » • Clic-image pour accéder à la page de collecte

CrowdBunker : un projet dont la libre-expression est l'ADN

 

CrowdBunker est un projet profondément humain, pensé autour d'un pilier fondamental :

la liberté d'expression.

Dès lors que cette liberté est malmenée et la diversité d'opinion censurée, le risque devient grand, pour une société, de sombrer dans l'obscurantisme et le totalitarisme. Car à la source de tous les autres droits fondamentaux, la liberté d'expression est toujours le ferment inaliénable d'une société d'éveil et de conscience.

Aujourd'hui, l'enjeu fondamental pour notre Humanité est bien de pouvoir recommencer à nous exprimer librement et sans censure, au plus vite.

Sur CrowdBunker, tout est donc pensé afin que les opinions les plus diverses soient sincèrement libres de venir s'y exprimer et qu'un débat rationnel, scientifique et vertueux puisse émerger de notre Intelligence collective, sans risque de se voir censuré par la doxa de la pensée unique.

Pour nous, ce n'est que par la libre-expression - dans la limite de la légalité bien-sûr - qu'il est possible, pour nos semblables, d'accéder à une information non biaisée, permettant de prendre des décisions éclairées, justes pour eux et pour autrui.

Notre projet ayant avant toute une vocation profondément humaniste, ce droit fondamental, la liberté d'expression restera TOUJOURS le cœur de CrowdBunker. ❤️

 

Voilà comment la liberté peut d'ores et déjà s'exprimer sur CrowdBunker. À ce jour, voici un aperçu de quelques-unes des fonctionnalités majeures déjà développées :

  • Synchroniser les vidéos d'une chaîne YouTube sur CrowdBunker ;
  • Protéger ses vidéos YouTube de la censure ;
  • Créer une chaîne CrowdBunker et publier des vidéos directement dessus;
  • Informer par mail les abonnés à une chaîne à chaque nouvelle publication de vidéo;
  • Publier du texte sur CrowdBunker ;
  • Faire des émissions en live sur CrowdBunker ;
  • Commenter, liker, chatter ;
  • Utiliser CrowdBunker dans plusieurs langues (seul l'allemand a été totalement traduit à ce jour mais l'anglais est pour bientôt).

De nouvelles fonctionnalités sont régulièrement ajoutées au gré de ce que nos moyens financiers limités nous permettent de faire.

Mais ce n'est que le début !

En moins d'un an d'existence, CrowdBunker est déjà une plate-forme vidéo relativement stable avec certaines fonctionnalités dignes d'une multinationale dotée de millions de dollars de budget et de larges équipes.

Or il n'en est rien : CrowdBunker est une initiative née organiquement de l'impérieuse nécessité de libérer notre expression. C'est sur la seule base du volontariat et du don de son équipe et de ses utilisateurs, qu'elle se construit depuis, brique par brique.

Grâce à cette démarche de pure abnégation, des milliers d'auditeurs en simultané peuvent déjà visionner, à l'abri de toute censure et avec une expérience d'utilisation relativement fluide, des vidéos importantes leur permettant de se forger une opinion propre sur le monde dans lequel nous vivons. » Matthieu 

 


 

Chers abonnés, ceci n'est qu'un faible aperçu des propositions de Matthieu, le fondateur de CrowdBunker. Je vous invite à lire sa page de propositions dans son entier. C'est une lecture enthousiasmante, rafraîchissante, énergisante. C'est un grand et rare projet de société avec pour horizon la liberté retrouvée. Vous souhaitez voir aboutir ce projet ? Il y a mille manières, de participer !

  • en faisant un don, même minime (c'est une suggestion, pas une obligation !)
  • en relayant la page de collecte,
  • en en parlant autour de vous,
  • en rameutant vos réseaux sociaux,
  • en vous inscrivant sur la plateforme CrowdBunker, et en l'utilisant pour la faire connaître ! 
  • en faisant un grand tapage sur ce projet ; n'ayez pas peur de trop en faire, car ça ne sera jamais assez face aux mastodontes qui sont en train d'écraser nos libertés.

Chers abonnés, quant à votre servante, vous pouvez déjà la retrouver sur CrowdBunker (Bunker de la foule), ou je repars de zéro. Un temps, j'ai cru qu'Odysee serait, sinon un havre de paix, un lieu où la parole serait respectée. Avec la clôture pure et simple – sur ordre du gouvernement français à la botte de l'oligarchie financière –, des sites RT et Sputnik, ils ont quant à moi dépassé les bornes. Je peux me tromper, mais Odysee a surgit avec beaucoup d'opportunité, en 2020, lorsque YouTube a supprimé des centaines de comptes. Il y avait moyen de récupérer toutes ces âmes esseulées (dont je faisais partie), et ce moyen a été Odysee. Je n'arrive pas à en démordre. 

Aussi, c'est avec impatience que j'attends l'avènement de Crowdbunker II (entre autres fonctionnalités, je pourrais y rapatrier tout ce que j'ai publié depuis deux ans sur Odysee)

©Marguerite Rothe


 

Faire la peau à Monsieur Global !

👇

 

Espace Vidéos

(Alternatives à YouTube)

Je ne publie pas sur mon blogue toutes les vidéos que je relaie, aussi, n'hésitez pas à vous abonner sur l'une de mes chaînes si cela vous intéresse

 

Chaîne vidéo :

https://crowdbunker.com/@margueriteRothe

Chaînes de secours :

https://odysee.com/$/invite/@MargueriteRothe:8 (invitation)

https://rumble.com/user/MargueriteRothe

https://www.brighteon.com/channels/margueriterothe

https://www.bitchute.com/channel/t7d7dQcXI6q9/

 

Liens pour mes playlists vidéos

 

https://odysee.com/@MargueriteRotheCin%C3%A9:4?view=lists

 

Suivez-moi sur le réseau GAB 🐸

(Alternative à Twitter)

https://gab.com/MargueriteRothe

Rédigé par Marguerite Rothe

Publié dans #Ciné • TV • Vidéos, #Société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :